Investissements

L'investissement passif, est-ce le bon choix ?

Qu’est-ce qu’un investissement passif ? Quelle est la différence avec l'investissement actif ? Nos experts vous expliquent tout sur l'investissement passif

L'investissement passif, est-ce le bon choix ?
Théophile Lambert

August 11, 2022

L'investissement passif, est-ce le bon choix ?
  • D'abord nous définirons ce qu'est un investissement passif, pour ensuite le comparer aux investissements actifs.
  • Naturellement, nous montrerons que la SCPI est un exemple parfait de l'investissement passif.
  • Et enfin, nous ferons un tour d'horizon d'autres solutions d'investissement passif.

SCPI investissement passif

Avez-vous déjà entendu parler des investissements dits “passifs” ? Par opposition aux investissements “actifs”, il s’agit d’un type d’investissement dont la gestion est à 100% déléguée à un tiers que l’on appelle le gestionnaire d’actifs. Grâce à l’investissement passif, il est donc possible de faire fructifier son épargne sans effort. Finies les contraintes de gestion ! Investir dans des bons placements sans être un connaisseur aguerri des produits financiers n’a jamais été aussi facile. Zoom sur ce type d’investissement de plus en plus attractif, qui offre notamment l’opportunité d’investir en SCPI.

Qu’est-ce qu’un investissement passif ?

Le caractère “passif” d’un investissement dépend du degré auquel un investisseur est impliqué dans la gestion des actifs financiers qui composent son portefeuille d’investissement. En d’autres termes, l’investissement passif est un placement dans lequel l’épargnant n’est pas du tout impliqué

La gestion de l’argent placé est alors confiée à un professionnel. Il s’agit en général d’un gestionnaire d’actifs, aussi connu sous le nom anglais "d’asset manager”. La plupart des grandes banques et compagnies d’assurances disposent d’activités de gestion d’actifs, mais il s’agit rarement de leur activité principale. Les acteurs majeurs de gestion des investissements passifs sont plutôt les fonds d’investissement et les sociétés de gestion spécialisées.

En plus d’être libérée de toutes les contraintes de gestion, la stratégie d’un investissement passif repose sur une vision à long terme. En optant pour l’investissement passif, l’épargnant mise sur l’achat et la conservation des sous-jacents en vue de dégager des plus-values et de réaliser des bénéfices au bout d’un certain temps. 

Un investisseur passif va donc chercher à faire correspondre le rendement du marché à une approche de gestion passive. Cette approche est fondée sur la diversification massive du portefeuille et une méthode time-in-market qui consiste à investir le plus tôt possible pour maximiser la durée d’investissement.

Néanmoins, faire appel à un gestionnaire d’actifs pour gérer son patrimoine suppose de lui accorder une confiance aveugle et donc accepter la possibilité qu’il puisse faire des erreurs d’investissement ! C’est pourquoi il peut être également intéressant de se tourner vers l’investissement actif.

Quelle est la différence entre un investissement passif et actif ?

A la différence de l’investissement passif, un investissement est qualifié "d’actif” lorsque l’épargnant est impliqué dans la gestion de ce dernier : c’est lui qui prend la décision d’acheter ou de vendre les actifs qui composent son portefeuille d’investissement.

La stratégie d’un investissement actif repose quant à elle sur des changements réguliers de position en vue de devancer les mouvements du marché. Par opposition à la stratégie de l’investissement passif, il s’agit ici d’une vision court terme qui privilégie le rendement immédiat et minimise les pertes

L’approche de gestion active est fondée sur le stock-picking (la sélection astucieuse des actifs) et une méthode market timing qui consiste à entrer et sortir de sa position à un moment précis afin de profiter d’un marché plus ou moins porteur.

Pour toutes ces raisons, l’offre des produits convenant à l’approche de gestion active est beaucoup plus fournie que celle des produits convenant à l’approche de gestion passive. Mais comparativement à l’investissement passif, l’investissement actif entraîne des frais plus élevés du fait d’un nombre de transactions plus importants. 

Comment choisir entre l’investissement passif ou actif ?

Le choix entre un investissement de type actif ou passif dépend de votre profil d’investisseur, de votre aversion au risque et de vos objectifs à court et long terme

Vous l’aurez compris, si vous voulez faire fructifier votre épargne sans contrainte de gestion, optez pour l’investissement passif ! A l’inverse, si vous avez le temps, les connaissances financières adéquates ainsi que le besoin de générer un rendement immédiat, privilégiez l’investissement actif.

Finalement, il faut garder en tête que ces deux optiques actives et passives sont cumulables : selon les opportunités offertes par le marché, les investisseurs peuvent opter pour un portefeuille diversifié entre des investissements à la fois passifs et actifs.

La SCPI : un investissement passif idéal

Investissement passif SCPI

La SCPI, ou Société Civile de Placement immobilier, est un investissement très rentable, largement compétitif avec les rendements de l’immobilier locatif direct, et surtout très facile d’accès

En effet, l'investissement en SCPI nécessite obligatoirement de passer par une société de gestion immobilière qui va alors porter les contraintes de la gestion de la SCPI et assurer la mutualisation des risques.

Après avoir collecté des fonds auprès d’investisseurs particuliers, la société de gestion se constitue un portefeuille diversifié en sélectionnant scrupuleusement des actifs immobiliers répondant à la stratégie d’investissement adoptée : SCPI de rendement, SCPI de plus-value, SCPI fiscale, SCPI commerciale, SCPI de bureaux, SCPI européenne, ...etc... 

Investissement passif en SCPI

À savoir : Les SCPI se développent aujourd’hui également dans de nouveaux secteurs - de plus en plus avantageux. Depuis la crise sanitaire, le secteur de la santé a connu un essor sans précédent. De nombreuses SCPI très intéressantes pour un investissement passif ont ainsi vu le jour comme Pierval Santé, Primovie, Avenir Santé… Si vous voulez en savoir plus, découvrez notre article complet sur les SCPI de santé et leurs avantages. 

Ainsi, la société de gestion immobilière s’occupe à 100% du choix d’investissement dont les bénéficiaires sont in fine les investisseurs particuliers qui détiennent des parts de SCPI. Ce placement est un exemple idéal d’investissement passif car il en offre tous les avantages : 

  • Un investissement simple et facile d’accès : tout le monde peut acheter des parts de SCPI ! Avec la plateforme Louve Invest, la procédure est d’autant plus simplifiée qu’il est possible de souscrire en SCPI en ligne en quelques clics.
  • Des coûts moins élevés : à l’inverse de l'investissement actif, l’investissement en SCPI ne nécessite pas un nombre élevé de transactions. Si des frais de souscription et de gestion sont à la charge de l’investisseur, ils sont en général rentabilisés grâce au caractère à long terme de l’investissement passif.

Attention, avant d’investir en SCPI, veillez à bien vérifier que la société de gestion est agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Après tout, c’est elle qui va gérer votre patrimoine, et votre argent !

Les autres investissements passifs

Parmi les autres supports d’investissements passifs, on peut nommer :

  • L’investissement locatif consiste à investir dans de l’immobilier en vue de générer des revenus locatifs réguliers. Si la gestion locative nécessite un niveau d’implication relativement faible, il reste possible de la déléguer à des professionnels ;
  • Le crowdfunding immobilier est un financement participatif qui prend la forme d’un prêt obligataire à haut rendement. Il s’agit d’investir dans la construction de projets immobiliers auprès de promoteurs immobiliers pour recevoir en contrepartie un coupon annuel ;
  • L’assurance-vie par gestion sous mandat qui permet de déléguer la gestion de son assurance-vie à des experts (en ligne ou en banques) ; 
  • Les OPC (Organisme de placements collectifs) permettent d’investir en une fois dans un fonds d’investissement détenant un portefeuille d’actions cotées et d’actifs financiers tout en bénéficiant de l’expertise des gestionnaires d’actifs du fonds ;
  • Les SICAV (Société d’investissement à capital variable) sont une forme particulière d’organisme de placement collectif en valeurs mobilières qui repose sur le principe de la collecte d’épargne des particuliers pour la réinvestir dans des valeurs mobilières ; 
  • Les ETF (Exchange Traded Fund), aussi appelés fonds indiciels, sont des véhicules d’investissement composés d’actions ou d’obligations, émis par les entreprises ou les Etats pour offrir des opportunités d’investissement simples à moindre coût.

Si vous voulez en savoir plus sur les différentes formes d’investissement et sur les SCPI, n’hésitez surtout pas à en parler avec les experts de Louve. Ils seront ravis de vous aiguiller dans vos choix ! 

Notre sélection d'articles pour vous !